froid et climatisation

Les frigoristes du monde Les frigoristes du monde


    Echangeurs de chaleur

    Partagez

    Admin
    Admin

    Messages : 101
    Date d'inscription : 01/01/2010

    Echangeurs de chaleur

    Message  Admin le Dim 3 Juin - 14:26

    L’air intérieur d’un local que l’on rejette à l’extérieur (extraction) possède une quantité d’énergie pouvant être récupérée par échange avec de l’air extérieur (air neuf) que l’on introduit à l’intérieur . Cet échange permet des économies d’énergies substantielles surtout dans le cas de volume d’air important en générale de 40 à 70 % de l’énergie contenue dans l’air de rejet. Pour permettre un échange de bonne qualité celui est toujours à contre courant , l’air extrait circulant a contre sens de l’air neuf.
    Ici nous verrons trois types d’échangeurs :
    L’échangeur à plaques
    L’échangeur à eau glycolée
    Le caloduc


    L’échangeur à plaques :


    Echangeur constitué de plaques superposées en aluminium ou de matériaux composites constituants deux vaines d’air très fine séparant le flux d’air extrait et le flux d’air neuf. La circulation croisée de l’air ainsi qu’un taux de brassage important permet une récupération de l’ordre de 60% . On peut avoir en complément soit une batterie de préchauffage à eau ou par résistances pour l’ hiver.
    Avantages : bon rendement
    Désavantages : sensible à l’encrassement ,rendement faible en été

    Echangeur à eau glycolée :

    Deux batteries à ailettes l’une sur l’air extrait,l’autre sur l’air neuf sont raccordées par un circuit hydraulique le fluide caloporteur circule grâce une pompe permettant le transfert thermique , la régulation ce fait par le biais d’une vanne trois voies.
    Avantages : les caissons d’air peuvent être distants
    Désavantages : rendement faible 50% maximum



    Caloduc :

    Le caloduc est un tube contenant un fluide frigorifique choisi en fonction de la température de travail désirée fonctionnant en cycle fermé selon le principe d’évaporation et de condensation. L’air chaud cède sa chaleur et vaporise le liquide,la vapeur crée monte le long du tube et se condense en abandonnant sa chaleur en contact avec l’air froid ,le liquide retombe pour un nouveau cycle soit par gravité, soit par capillarité(faisant office de pompe).
    Avantages : très bon rendement 70% ,réversible par capillarité,pas de pièces mécaniques
    Désavantages :les caissons d’air doivent être adjacents



    http://autocad-froid.blogspot.com/

      La date/heure actuelle est Sam 10 Déc - 11:29